Jean Allemane (1843 - 1935)

Accès : la tombe de Jean Allemane se trouve entre les Avenues Carette et Aguado, proche de la petite allée centrale entre les deux. Elle est en deuxième ligne, juste derrière la tombe de la famille Perdon. (Div. 89).

Ouvrier typographe. Il combat le Second Empire. Pendant le siège, il appartient à la garde nationale. Lors de la Commune, il est élu président du Conseil de la Ve légion, il préside également le club de la rue d'Arras. Après avoir combattu sur les barricades, il est arrêté le 28 mai et condamné à la déportation en Nouvelle-Calédonie. À son retour, il s'implique dans le mouvement socialiste (député du XIème arrondissement de 1901 à 1906). Auteur des "Mémoires d'un communard".

Pour en savoir plus

 

Lucipia, Louis Adrien Lejeune, Adrien
En continuant à visiter ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies utile au bon fonctionnement du site et à des fins statistiques.
Voir plus