Augustin Avrial (1840 - 1904)

Accès : depuis la tombe de Raoul Urbain, reprenez l’Avenue Agudo et allez jusqu’au bout de celle-ci. Là vous tournerez à gauche dans une très petite allée et au bout d’une vingtaine de mètre vous verrez la tombe d’Augustin Avrial. (Div. 91)

Ouvrier mécanicien. Membre de l'Association internationale des travailleurs. Commandant du 66e bataillon de la garde nationale dès la proclamation de la République, Il joue un grand rôle le 18 mars à Montmartre. Élu par le XIe arrondissement, il fait partie des commissions : du travail et de l'échange, exécutive, de la guerre. Il combat sur les barricades, s'exile à Londres puis en Alsace. Il adhère au Parti ouvrier socialiste révolutionnaire. Créateur d'une machine à coudre et d'un motocycle à pétrole.

Pour en savoir plus

Eudes, Émile Urbain, Raoul
En continuant à visiter ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies utile au bon fonctionnement du site et à des fins statistiques.
Voir plus