Louis Auguste Rogeard (1820 - 1896)

Né en 1820, il devient élève à l’ENS mais sera révoqué pour son opposition à l’Empire. Les « Propos de Labienus », satire influente du régime impérial dont il est l’auteur, l’obligent à s’exiler. Revenu après la proclamation de la République en 1870, il collabore à différents journaux, est élu de la Commune dans le VIe arrondissement mais démissionne au vu d’une trop faible participation. Condamné à mort, réfugié à l’étranger, il rentre après l’amnistie en 1880 et poursuit pauvrement une carrière d’enseignant. Il meurt à Paris en 1896.

Pour en savoir plus

Delaplanche, Eugène Joffrin, Jules
En continuant à visiter ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies utile au bon fonctionnement du site et à des fins statistiques.
Voir plus