Monument à la mémoire des gardes nationaux

Monument à la mémoire des gardes nationaux tués au combat le 19 janvier 1871 lors de la seconde bataille de Buzenval qui se déroula , pendant la guerre franco-prussienne, sur le territoire des communes de Rueil-Malmaison, Garches et Saint-Cloud, . Les troupes assiégées dans Paris tentèrent une sortie en direction de Versailles. Succédant à la vaine tentative de Champigny à un mois et demi d'intervalle, cette seconde sortie, insuffisamment préparée et d'un intérêt stratégique discutable, est imaginée et conduite, dans un contexte politique de dissension, par le général Louis Jules Trochu, gouverneur militaire de Paris et président du gouvernement provisoire, pour « calmer » les Parisiens les plus bellicistes. Son échec exacerbe la division entre partisans d'une paix négociée, plutôt soutenus par la Province et l'Armée, et partisans de la « résistance à outrance », où se compte une majorité de la Garde Nationale.

Cléray, Eugène Vallès, Jules
En continuant à visiter ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies utile au bon fonctionnement du site et à des fins statistiques.
Voir plus